DESIGNER’S DAYS 2011 – MERCI

Pour la 11e édition des Designer’s Days, Merci présentait l’exposition 210x297mm – 15 artisans rhônalpins et 15 designers présentent les prototypes réalisés en binôme. Chaque équipe a eu 2 mois pour se rencontrer, penser, concevoir et réaliser les pièces, avec pour tout brief une dimension n’excédant pas 60 x 60 x 60 cm…

Deco-Design vous présente sa sélection :

ECHAPPÉE par Vincent Breed & Sébastien Cordeléani
.

L’intention de l’exposition 210x297mm initié par Emilie Colin Garros, Philippine Lemaire et David des Moutis à l’été 2010, est de promouvoir un mode de création basé sur la proximité et de valoriser l’innovation dans un cadre où le dialogue entre savoir et de savoir faire est facilité. Ces échanges de procédés soulèvent les questions de l’exclusive paternité et de l’influence de l’artisanat sur la pratique du design. Les productions réalisées énoncent les prémices d’une production limitée au bénéfice d’une possible industrialisation…

YEUSE DE LUMIÈRE
par George et Monique Stahl & Nathalie Nebout
.

L'OBJET par USIN-e & Le Fer Savoir
.

DOLLY par Zoocreative
.

OPONCE par Sellerie' Cimes & Amey.Baudrimont
.

Découvrir nos articles sur les DESIGNER’S DAYS 2011

En savoir + sur l’exposition 210x297mm chez MERCI

Comments

8

  • Décoratrice d'intérieur

    Merci pour ces belles photos 😉

    Répondre
  • Prof Z

    Grand vainqueur pour l’impact visuel et mediatique :ECHAPPÉE par Vincent Breed & Sébastien Cordeléani

    Répondre
  • Prof Z

    Epater la galerie dans tous les sens du terme.
    Epater la galerie c’est selon l’ENCYCLOPÉDIE DES EXPRESSIONS Susciter une énorme admiration parmi les personnes aux alentours.L’expression “épater la galerie” trouve son origine dans un jeu d’antan, le jeu de paume. Les galeries sont les espaces couverts ceinturant le jeu de paume où se tenaient les spectateurs. A partir de la Renaissance, la galerie désigne l’ensemble des spectateurs d’une compétition, d’un jeu, etc.“Épater la galerie” signifie disputer une partie en suscitant une admiration à en couper les jambes : “é-patter”.
    Philippe Starck, designer presque démocratique et décorateur de palaces disait+ ou -: je ne fais pas du design pour épater le boulevard Saint Germain…

    http://www.villanoailles-hyeres.com/designparade/wp-content/uploads/2010/11/15designers33.jpg

    Répondre
  • Prof Z

    Selon Anne Marie Fèvre Next Liberation , Jean Louis Fréchin, designer et enseignant (à l’ensci) entend rompre avec l’écran invasif dans nos maisons pour créer des objets sensibles”, des objets sensoriel ….: la réponse des designers de l’Ensci et d’ailleurs: de vrais faux aquariums pour de vrais poissons…Le designer serait un humaniste selon ce penseur de la rue Sabin…Sur le plan éthique, les valeurs humanistes ont été critiquées. Une certaine conception de l’humanisme peut amener à voir l’Homme comme un “Être Suprême” ayant le droit de s’approprier la nature et d’en faire une exploitation sans limite.

    Répondre
  • Prof Z

    Voila l’artiste , l’artisan, le co-designer vincent-breed
    http://vincent-breed.com/index2.php?galerie=artistes&languesite=fr#

    Répondre
  • Prof Z

    En design indépendant il ne faut non seulement être connu mais être reconnu ce qui implique un vocabulaire formel . Devant l’atomisation des designers seule une approche singulière du design permet de sortir du lot comme Starck , Ora Ito, Lehanneur…

    Répondre
  • Prof Z

    La deconstruction des pièces, des produits que je fais souvent n’est pas une mise en pièces, une réduction à néant, mais a pour objectif de montrer comment elles sont bâties…. C’est une critique positive.
    On peut ainsi facilement comprendre pourquoi les sites des profs de design A. B.C ou plutôt comme l’a écrit un contributeur J. A.L.O.U. X m’interdisent de commentaires car ils ne sont des sites piédestals, statutaires ou comment ils m’interdisent d’utiliser ce pseudo qui les dérangent

    Répondre

Something to Say?

Your email address will not be published.