Exposition FORNASETTI + Interview Barnaba FORNASETTI

Deco-Design a eu la chance d’être invité en avant première à Beaune, pour découvrir l’exposition Fornasetti à la galerie Epokhé, et interviewer Mr Fornasetti fils – Barnaba

Marie-Christine GrandPerret – qui dirige la galerie Epokhé – nous accueille, enjouée de nous faire découvrir cette exposition qu’elle prépare depuis des années, et nous confie qu’elle est très fière que Barnaba Fornasetti ait choisi – spécifiquement pour cet évènement – de plonger dans les archives de son père pour sortir des œuvres jamais vu, et surtout créer spécialement pour l’occasion des pièces inédites…

Elle nous confit même que Barnaba Fornasetti – avec son assistant – a lui même fait l’accrochage des pièces avec minutie… Nous vous conseillons d’allez faire un tour sur la présentation de l’exposition, et nous vous laissons découvrir les photos avant de passer à l’interview

Pour rappel : Piero Fornasetti était tout à la fois un célèbre peintre, sculpteur et décorateur d’intérieur milanais. Il a créé, durant toute sa carrière, près de 11 000 pièces, présentant une variété inouïe; sa production artistique d’objets et de meubles est, du reste, l’une des plus importantes du XXè siècle. Il est reconnu aujourd’hui comme étant l’un des talents créatifs les plus originaux du siècle dernier…

Le fils de Piero Fornasetti, Barnaba, perpétue aujourd’hui la tradition Fornasetti en poursuivant l’œuvre de création et de design de son père. Il est le gardien de son héritage. Il continue, bien entendu, à créer de nouveaux designs, renouvelle la production faite main et travaille en collaboration avec de nombreuses industries qui fabriquent les produits et reproduisent les créations Fornasetti conformément à une licence dédiée…

.

Interview Barbana FORNASETTI :

Deco-Design : Ciao Barnaba, comment cela se passe lorsqu’on rentre dans un processus de création de nouveaux produits Fornasetti ??? Comment mélangez vous l’héritage de votre père à la modernité d’aujourd’hui ???

Barnaba Fornasetti : Le processus de création démarre toujours pas une exploration de nos archives, qui est un héritage infini d’images mis à ma disposition.
Je continue de développer les différents thèmes abordés par mon père, en essayant de respecter la tradition en y emmenant de la nouveauté.

Les gens me disent souvent que j’ai réussi a apporter une touche de modernité aux dernières créations Fornasetti.

Deco-Design : Les produits Fornasetti sont disponibles dans très peu de boutiques, n’avez vous pas envie de démocratiser un peu plus les produits de la marque et diminuer la frustration que peuvent ressentir certains passionnés de décoration qui ont du mal à se procurer vos produits ???

Barnaba Fornasetti : L’engouement des produits Fornasetti est du aussi à la mode d’aujourd’hui qui est très années 50, mais avant tout les produits Fornasetti est un produit de niche qui recherche de l’exclusivité, de la qualité dans ses produits et ses revendeurs…

Je crois que la crise de la grande production m’a conforté dans mon idée de continuer a proposer des produits d’un niveau raffiné et recherché, dans des lieux exclusifs. C’est vrai aussi en même temps que le marché s’est divisé en deux parties, produits de masses et produits très haut de gamme qui flirtent entre design et Art – une catégorie qui a toujours été la philosophie de Fornasetti

En 1950 mon père a essayé avec Gia Ponti de mettre la créativité dans la production industrielle, c’est pourquoi mon père a inventer des produits d’utilisation quotidienne en oubliant les produits en éditions limitées; mais après s’être confronté aux difficultés du marché, ils ont du reconnaitre que c’était de l’utopie… Car c’était difficile pour le marché d’accepter des images aussi forte que celles de Fornasetti

Deco-Design : Justement comment vous choisissez les nouveaux supports qui vont accueillir ces images fortes ??? Pourquoi vous acceptez ou refusez certaines collaborations ou licences ???

Barnaba Fornasetti : Premièrement chaque objet ne doit jamais perdre sa fonction, sinon ce n’est plus du design, c’est de l’art pur. Une chose que je refuse absolument c’est l’impression sur du plastique, non pas que je suis snob car le plastique est très intéressant, mais on a déjà essayé de faire quelques objets qui avaient du plastique et ils ont été très mal accueilli par les clients de Fornasetti

Deco-Design : Lorsque vous feuilletez les magazines de décoration, dans quel type d’intérieurs préférez vous voir les produits Fornasetti, plutôt contemporain ou classique ???

Barnaba Fornasetti : Je pense que les produits Fornasetti se fondent parfaitement avec tous types d’intérieurs,  je n’ai aucune préférence, j’aime les intérieurs contemporains mais aussi les classiques ; par contre je ne supporte pas voir mes produits dans des intérieurs kitch et vulgaires…

Deco-Design : De quel designer admirez vous le travail ???

Barnaba Fornasetti : Ohlala attention à la réponse que je vais donner, certains vont m’en vouloir (rires). J »aime beaucoup Nigel Coates avec qui j’ai fait quelques petits projets, mais aussi Nacho Carbonell un designer espagnol que j’aime beaucoup… J’aime aussi quelques pièces de Philippe Starck, on a même fait une décoration sur une EROS de philippe, 3 éditions limitées…

Deco-Design : Vous avez beaucoup voyagé, pouvez vous nous confier l’hôtel et le restaurant que vous affectionnez particulièrement ???

Barnaba Fornasetti : Ahhhh !!! J’adore un hôtel qui n’est pas un hôtel à New York downtown, une veille maison victorienne, very shabby chic. Tu as les clés, il n’y a pas de réception, c’est comme à la maison… A Londres j’aime beaucoup le One Aldwych qui propose une piscine d’eau naturel ou je nage tous les matins lorsque j’y suis ; le luxe des anciens romains…

Pour les restaurants, je suis un gourmand, j’aime beaucoup un trattoria à Milan, mais je n’aime pas lui faire de publicité car c’est tout petit, on ne peut pas réserver, mais c’est très fameux,
une cuisine naturelle, simple, où on met en valeur les produits… Je suis végétarien et ce n’est pas facile, notamment en France ; alors en Bourgogne c’est interdit (rires).

Je pense même à faire en guide pour les végétariens, mais pas un guide de restaurant végétariens, mais comment sont traités les végétariens dans les restaurants normaux.

.

Photos & Interview réalisées par Jo Yana

En savoir + sur FORNASETTI

Comments

4

Something to Say?

Your email address will not be published.