Trouver un cadeau pour un homme

Trouver un présent pour un homme comme pour une femme, c’est souvent compliqué. Il y a vos envies, celles de la personne qui recevra votre cadeau, votre intention de lui faire plaisir, de lui transmettre une émotion, etc. Nos cadeaux indiquent des choses sur nous, même lorsqu’ils sont choisis sans trop y prêter attention. Il existe pourtant trois astuces scientifiques sur la démarche d’offrir…


1 : Lintention ne compte pas

Mais alors, pas du tout : une étude publiée dans le Journal of Experimental Social Psychology en 2011 et menée par le docteur en psychologie Nicholas Epley, a montré que l’on apprécie davantage un cadeau explicitement demandé. C’est donc bien le cadeau qui compte et non pas l’intention. Par exemple, lorsque Francesca Gino et Francis Flynn (deux chercheurs ayant mené une série d’études sur le sujet) interrogent des couples mariés à propos de leurs cadeaux de mariage, ceux-ci semblent préférer les cadeaux issus de la liste plutôt que des cadeaux « non demandés ». Avec leur liste de souhaits, les potentiels receveurs de cadeaux expriment ce qu’ils désirent. Si vous ne piochez pas dedans, vous leur dites expressément « Je sais mieux que toi ce que tu veux ». Finalement, selon les dires d’Epley, « le secret pour être un bon donneur de cadeaux, c’est de leur offrir ce qu’ils veulent »

2 : Le prix du cadeau ne fait pas sa valeur

Autre intéressante conclusion des deux chercheurs Gino et Flynn : les cadeaux chers ne sont pas plus appréciés que les autres, à fortiori si ce sont des présents que l’on ne souhaitait pas vraiment recevoir. Là encore, la différence n’existe que dans l’intention du donneur. L’argent ne ferait pas totalement le bonheur, cela dépendrait tout de même de sa forme. Selon les conclusions de Gino, Flynn et Adams, recevoir de l’argent serait encore plus apprécié que les cadeaux issus d’une liste, même si ces cadeaux sont d’égal montant !

3 : Ne vous sentez pas coupable lorsque vous recyclez un cadeau

Selon une enquête reportée dans le Wall Street Journal, redonner un cadeau que l’on aurait reçu serait acceptable. Une recherche, constituée d’une série de 5 études, menée par Norton, Flynn et Adams, examine le « recyclage de cadeau » et souhaite appréhender si ce procédé est réellement blessant pour les donneurs. Les résultats de l’étude indiquent que même si les « recycleurs potentiels » sont convaincus que les « offreurs » seront offensés, en réalité ils ne le seront pas vraiment.

En résumé, le cadeau demeure une transaction sociale complexe dans laquelle les sentiments de celui qui offre sont aussi importants que les sentiments de celui qui reçoit, homme ou femme. Quelquefois, on offre certains cadeaux pour bien se sentir – si nous éprouvons le besoin de trouver un cadeau spécial pour montrer une facette de nous-mêmes, faisons-le. Mais, si c’est seulement la satisfaction du receveur qui vous importe, ne culpabilisez plus : t-shirts rigolos et boîtes de chocolats pour tout le monde – Par ailleurs, si vous souhaitez réellement faire plaisir à un homme ou un adolescent « moderne et actif », alors n’hésitez pas à offrir un cadeau original, comme par exemple, un coffret de cadeaux d’activité. Après tout, ce sont des conseils scientifiques ! …

Something to Say?

Your email address will not be published.