Masque ZOO par Kossi AGUESSY (limited edition bicolor)

Deco-Design a toujours été fan du masque ZOO – le masque africain revisité par Kossi Aguessy. Aujourd’hui l’artiste lance son site internet, et pour l’occasion il présente une version bicolor, collector signé…

zoo mask limited_DECODESIGN

ZOO MASK LIMITED DECODESIGN BLOG DESIGN

Kossi Aguessy (dont on vous avait parlé ici), est en quelques mots un génie togolais, qui expose ses créations dans les musées du monde entier, proposant des objets entre le design et l’art contemporain. Mais malgré ce succès fulgurant lorsqu’il a un projet avec quelqu’un qui connaît des difficultés il va jusqu’au bout !!!

Les masques ZOO symbolisent le renouveau du masque africain. Kossi Aguessy nous confie que pour lui, les masques africains qu’il pouvait voir dans les musée d’Arts premiers semblaient figés dans le temps, et qu’en Afrique aujourd’hui c’est toujours les mêmes !

” Si les masques africains avaient évolué, je pense qu’ils seraient comme les miens ” KOSSI AGUESSY

WIN A ZOO CONTEST INSTAGRAM_ORANGE

Kossi Aguessy vous permet de gagner ces éditions limitées, pour cela rendez-vous sur son site >>> http://www.kossiaguessy.net

 

Comments

44

  • Faustine

    Absolument superbe, en plus mon petit doigt m’a dit qu’on les verrai bientôt chez toi Jo 😉

    Hâte de voir ça !

    Répondre
  • Prof Z

    Beau cadeau pour Pâques ( île de ) dans l’accumulation ou cadeau de Noël selon la definition starckienne du design. C’est un peu nippon dans le trait du visage tout de même pour un masque africain…et avec des couleurs neo pop pour être dans la palette du moment. Nous somme dans la world culture zap…

    Répondre
  • Prof Z

    Je met cette expression du design en pararallèle avec l’expression de ce purificateur d’air pour hôpital de Patrick Norguet pour traduire que le design n’est pas mort, ni à bout de souffle…mais juste en train de muer, de changer de paradigme dans le silence assourdissant des blogs français….

    http://www.tlv.fr/images/press/fra-9.jpg

    Répondre
  • Le Gui

    Dis donc prof, t’as pensé à aller consulter un psy pour ta névrose obsessionnelle?

    Répondre
  • janalaia

    j’ai beaucoup aimé ce travail
    bravo à Kossi
    et meilleur souvenir
    Maïa

    Répondre
  • Prof Z

    J’aime beaucoup les têtes alignés au mur de Kossi ou en masques éclairants de starck comme à l’hôtel Mama Shelter de chaque côté du lit (évolution possible)
    http://www.apartmenttherapy.com/uimages/ny/Picture%20219.png

    Répondre
  • Prof Z

    Ce qui est important c’est la relation que l’on peut établir avec une pièce( design de collection) ou un produit( design de consommation). Pour rebondir sur le commentaire psychologie, le dessin à la silhouette pour reprendre la tradition française (ou l’ombre chinoise si on peut dire )mais plus difficilement le dessin trait donne souvent une indication sur la personnalité d’un produit,sur son attribution à tel ou tel designer, sur son univers de référence, sur sa désirabilité immédiate sans avoir une validité psychométrique…
    Je ne trace que des liens probables qui ne sont validés ou pas par les autres commentaires.

    Répondre
  • Fabienne Yvel

    Absolument incroyable ! J’adore cette nouvelle création de Kossi Aguessy ! Une nouvelle vision du masque qui parle à tous ! Cette rencontre avec cette entreprise meusienne est la preuve d’une belle rencontre et d’une synergie qui j’espère n’est que le prémice d’une grande aventure …
    Pour répondre à ce qui a été écrit au-dessus, les affiliations qu’on peut prêter ne sont seulement celles qu’on veut voir sans prendre assez de recul et avec un manque d’objectivité terrifiant…Pour ma part, je pense que l’analyse de notre ami Prof Z est tronquée et faite de raccourcis incitant à la médiocrité…
    Le masque a toujours eu une dimension sacré et mystique et attise parfois le côté sombre des gens en réaction à la lumière qu’il peut nous apporter…Heureusement la magie de Zoo est de nous faire oublier ces commentaires inutiles…

    Répondre
  • Prof Z

    Allez insulter mon ami Fabio Novembre assis sur son siège masque dans son blog comme l’a fait Maupado il adooooooore les hagiographes ou les agiographes de tout poil (j’aime cette dernière ortho qui fait plus penser à royalties). Le je et le jeu de votre “objectivité” est tellement visible qu’il n’atteint pas son objectif. C’est plus un billet dans tous les sens du terme…et votre subjectivité est au moins égale à la mienne…
    http://www.ionoi.it/index.php?pages=design

    Répondre
  • Prof Z

    Detournement de masque vénitien ou commedia dell’arte ou jeu avec les maestri ? Le débat autour du dessin, du dessein du designer est plus interessant que l’objet qui n’est souvent hélas qu’un peu tas de matérialité amalgamé à un ego souvent démesuré.
    http://www.ionoi.it/index.php?pages=article&cod=a-drawing-is-an-idea-1271153072

    Répondre
  • Fabienne Yvel

    Gentleman, érudit, courtois…vous aviez l’air si séduisant…Mais créer le débat et se sentir vexé si vite est bien décevant…
    Et si en parlant d’hagiographes, vous voulez souligner le caractère messianique du designer, l’idée me plait .
    Je vous remercie encore de parfaire notre culture design avec ses nombreux liens, j’apprends grâce à vous que d’autres ont fait des masques dans d’autres pays et d’autres temps…Et la conclusion serait : ce masque ressemble à un masque, merci à vous…!
    Et pour aller plus loin, je ne cherche pas à prouver mon objectivité…Ma subjectivité et mon émotion me suivent et je les assume, et encore plus quand des esprits malins attaquent, par besoin de se sentir exister peut-être…

    NB : J’adore le sexy Fabio Novembre et ses créations, je n’ai pas très envie de l’insulter, je ne voudrais pas marcher sur vos plate-bandes, cher professeur, et vous allez l’air très doué…

    Répondre
  • Prof Z

    Si Messie , qui vient de l’araméen meshiha, veut dire qui a reçu l’onction du Seigneur, je pense que le designer se designe lui même, comme l’artiste d’ailleurs, sans l’onction de quiconque mais que hélas il faut à certains journalistes et consommateurs des validations muséales américaines ou editoriales italiennes pour reconnaître le talent, l’innovation et la pertinence d’un projet
    Si les idées et les traditions messianiques éclairent le rôle salvateur, attendu du designer pour sauver le monde perdu de l’hyperconsommation…Je vois dans cette expression du design pour purificateur d’air d’ hôpital de Patrick Norguet qui traduit que le design, comme l’humain n’est pas mort, mais à bout de souffle… juste en train de muer, de changer de paradigme dans le silence assourdissant des blogs et de la presse à la recherche du nouveau Starck ….
    http://www.tlv.fr/images/press/fra-9.jpg
    PS: j’ai plombé l’ambiance decorative mais il y a urgence…

    Répondre
  • Prof Z

    On est entre un profil asiatique, les idoles cycladiques ou plutôt la muse endormie de Brancusi … Comme Philippe Starck, Kossi Aguessy puise donc dans l’oeuvre de Constantin Brâncuşi qui fut l’un des sculpteurs les plus influents du début du XXe siècle.

    Répondre
  • Prof Z

    Comme Li Ekelkkort , je suis “un archeologue du futur” qui questionne les designers et les amateurs de design à travers les blogs.

    “Imaginons un archéologue du futur qui trouverait, au cours d’une fouille, parmi d’autres objets, la brosse à dents dessinée par Philippe Starck pour les laboratoires Goupil. L’archéologue a déjà rencontré d’autres brosses à dents, qui se présentaient comme des outils ordinaires. Pourquoi, se demande-t-il, cette
    brosse est-elle dessinée avec une intention esthétique si évidente ? Il s’agit en effet d’une interprétation libre d’un oiseau du sculpteur Constantin Brancusi,planté dans un support perforé en forme de tronc conique. » L’archéologue réfléchira, et en arrivera à la conclusion suivante : si une telle brosse à dents a pu voir le jour, c’est que d’importants « changements culturels » ont eu lieu à partir des années soixante-dix, années où « la notion d’expression corporelle prend son essor en Californie, et Jane Fonda lance la gymnastique aérobic ». Yann Mazé “Evolution du design automobile ».

    Répondre
  • éric julien

    out! absoluement sans intéret

    Répondre
  • Prof Z

    @éric julien
    lu sur ton blog
    « la simplicité, c’est l’harmonie parfaite entre le beau, l’utile et le juste »

    Franck Lloyd Wright

    Répondre
  • Henri-Jacques Perrin

    Plutot que de longues phrase embarassantes et arrogantes il serait plus interessant d’être honnete tout simplement.
    C’est jolie, les couleurs a la mode mais ce n’est qu’une copie d’un masque africain, rien de plus.

    Alors les analyses du style “puise donc dans l’oeuvre de Constantin Brâncuşi qui fut l’un des sculpteurs les plus influents du début du XXe siècle”, RIDICULE.
    C’est bien du branlage intelectuel.

    Original?, Non
    Agreable y sympa? Oui
    Recup? Oui

    Merci pour lire.

    Répondre
  • Prof Z

    Merci Henri-Jacques Perrin, mais je crois être au moins aussi honnête que vous car je suis d’accord à 100% avec vous Vous avez raison. “C’est jolie, les couleurs a la mode mais ce n’est qu’une copie d’un masque africain, rien de plus.”
    Original?, Non
    Agreable y sympa? Oui
    Recup? Oui
    Mais le troncage de phrase n’est pas très honnête: Il faut lire “Comme Philippe Starck, Kossi Aguessy puise donc dans l’oeuvre de Constantin Brâncuşi qui fut l’un des sculpteurs les plus influents du début du XXe siècle.” Cela peut être pris pour un compliment.
    alors RIDICULE? C’est bien du branlage intelectuel?

    PS Dans un autre blog , Jean dit ceci qui contrebalance nos commentaires
    “Bravo!!!, la seule chose que je peux souhaiter à ce designer, (ou plutôt à cet artiste, parce qu’au vu de sa production, le limiter au design serait insulter son génie!!!) serait de ne jamais perdre ce qui le rend si particulier, de ne pas céder au pouvoir du fric a outrance et de finir en Starck 2 ( dans le registre « auto-duplication à l’infini ) !!! L’analogie au niveau des capacités avec ce dernier étant trop tentante pour ne pas venir à l’esprit.
    Etonnant d’ailleurs que parmi les designers hexagonaux, ce soit précisément celui-là qui montre le plus d’aptitudes à marcher sur les traces du Roi Touche à Tout!!!
    Vive la France quand même de nous livrer de tels personnalités.
    Sinon, ce masque est superbe !!!! Je suis Fan!!!

    Répondre
  • Prof Z

    Je me pose 3 questions
    Pourquoi ce nom Zoo ?
    De qui est la chaise sur la 2 ème photo?
    Pourquoi les masques sont ils accrochés ainsi sur la 2 ème photo?

    Répondre
  • Prof Z

    Je résume donc un objet agréable, sympa, de belles couleurs….. une marchandisation bien lisse, brillante, parfaite sans trangression, sans surprise, Acheter la sérenité, l’ éternité …
    C’est donc un produit oxymorique… Aussi bien que certaines imposture visuelles de Karim Rashid et de Fabio Novembre…
    http://www.spotd.it/2009/12/guess-the-object.html

    Répondre
  • Prof Z

    @Henri-Jacques Perrin
    Comme je ne suis pas un branleur mais que je fais tout en direct live, je complète mon commentaire
    Comme Philippe STARCK et Jean Marie MASSAUD, Kossi Aguessy puise dans l’oeuvre de Constantin Brâncuşi qui fut l’un des sculpteurs les plus influents du début du XXe siècle.” Cela peut être pris pour un compliment mais toute la difference, c’est qu’aucun d’eux n’a fait un objet purement décoratif…Le design décoratif est-ce du design ou une imposture visuelle en relief qui serait sortie du studio d’un Karim Rashid de l’ouest africain?
    Le numéro 300 de Beaux Arts posait la question suivante: qu’est ce que la beauté?. Emmanuelle Lequeux, critique d’art répond par la muse endormie de Brancusi. La description qu’elle en donne pourrait être celle des masques: “La beauté dort, elle ne regarde pas, elle ne dit rien…. Elle est très polie, si polie qu’elle recueille les alentours dans son miroir. Vierge bouddhiste, elle devient pur ovale” Alors RIDICULE?

    Répondre
  • Henri-Jacques Perrin

    @Prof Z,

    Merci pour les reponses a mon commentaire un peu dur, c’est vrai.
    J’avoue etre un peu extreme parfois dans mes propos. Le ridicule etait de trop, je m’en excuse.
    Mais je reste ferme sur la forme.

    L’ouevre de Brâncuşi est merveilleuse. La simplicité, la pureté des lignes et des expressions sont tout ce que j’aime.
    Mais je pense que l’Homme en a lui les memes emotions et interrogations qu’il soit africain, hongrois, americain ou japonnais. Il n’est donc pas etonnant de voir des oeuvres trés similar mais de personne radicalement opposé (geographie, niveau social, epoque,,,)
    La ressemblance qu’il peut avoir avec l’ouvre de Brâncuşi et un masque africain n’est pas un hasard, il y a derriere cela des emotions communes. Mais le masque africain s’est il inspiré de Brâncuşi?, je ne pense pas, l’inverse serait plus juste (je ne connais pas les influences de Brâncuşi pour l’afirmer). Mais les deux ont mis dedans une emotion, un sens, voir un message commun. Une idée commune de la beauté aussi.

    Sur ce, je pense que ce masque ZOO, c’est inspiré de la simplicité et purete des masques africains sans passé par l’ouevre de Brâncuşi. (on pourrait dire qu’inconsciement cela l’a influencé mais on part sur un autre sujet, le bagage culturel).

    Ayant vecu en Afrique et vivant en Amerique Latine depuis 12 ans, je pense que l’Art rupestre, antique ou primaire referme ce qu’il a de plus fort dans l’Art, la simplicité avec laquelle on peut se representer nos emotions.
    L’Homme d’aujourd’hui n’est pas different que l’Homme il y 10000 ans. Nos interogations sont les memes.
    Aujourd’hui nous avons juste le superflu en plus.

    Et ce masque Zoo est une bonne illustration de ce supeflu.
    Pas d’âme.

    Voila voila Prof Z, j’espere avoir ete plus precis dans ma critique et surtout plus juste.
    Je respecte beaucoup vos avis pour savoir argumenter de maniere intelligente, mais parfois il y a un trop de reflection en oubliant de regarder sur un plus basique ou primaire.

    Cela dit nous sommes d’accord sur le fait que ce masque ZOO est sans grand interet et je suis même sur que cela n’aura pas beaucoup de succes car il manque l’âme des masques africains dans ce bout de plastique; le travail des hommes qu’ils le font et surtout ce qu’ils mettent dedans, leur emotions.

    Merci pour l’article aussi, tres interessant.

    Répondre
  • Prof Z

    A quelqu’un (Prof A) qui critiquait dans Esprit design (cela ne s’invente pas) “mes commentaires prétentieux” et “à rallonges” mais sans rien apporter, je lui ai envoyé en miroir cette réponse de Michel Serres. La difficulté du design , c’est qu’il est à la fois bien marchand et bien culturel. Si c’est assez évident pour les amateurs et les collectionneurs d’art, ce l’est moins pour les regardeurs (90%) les amateurs (?) ,les acheteurs (9%),les collectionneurs ( 1%) de design… et même pour les designers français qui contrairement à ceux d’ Eindhoven ne mettent pas la critique fine et la culture au coeur du processus créatif.. C’est pourquoi l’academy de design de Eindhoven domine le design art ou l’art design…à Art Basel/ Bâle et “contamine” Milan.
    “La culture est devenue, assez récemment, une marchandise. Il est possible que la vraie culture, si elle existe, serait en dehors de l’échange marchand, et je peux le démontrer. Si vous avez du pain, et si moi j’ai un euro, si je vous achète le pain, j’aurai le pain et vous aurez l’euro et vous voyez dans cet échange un équilibre, c’est-à-dire : A a un euro, B a un pain. Et dans l’autre cas B a le pain et A a l’euro. Donc, c’est un équilibre parfait. Mais, si vous avez un sonnet de Verlaine, ou le théorème de Pythagore, et que moi je n’ai rien, et si vous me les enseignez, à la fin de cet échange-là, j’aurai le sonnet et le théorème, mais vous les aurez gardés. Dans le premier cas, il y a un équilibre, c’est la marchandise, dans le second il y a un accroissement, c’est la culture.” Michel Serres

    Répondre
  • Prof Z

    Sujet du bac futur ( pour rire)?
    Accrochés comme des tableaux dans une galerie (zoo), hissées sur des socles ( fluocaril), se transforment elles en oeuvres
    d’art ?

    http://www.ciao.fr/Brosse_a_dents_Flucaril_Starck__965593

    Répondre
  • Prof Z

    Ce n’est pas un masque africain mais la baronne Renée Iréna Frachon, que Brancusi rencontre en 1907,qui accepte de lui servir de modèle pour la muse endormie … Alors que Brancusi écrivait“A quoi bon la pratique du modèle ? Elle n’aboutit qu’à sculpter des cadavres”…. Cela me fait penser à la maxime starckienne de notre philosophe du dimanche et designer de tous les jours Philippe Starck” les vases sont des cimetières à fleurs”… Comme quoi le double langage, le masquage de l’inspiration des createurs, artistes,designers ne date pas d’hier .
    C’est cette baronne qui fit don de certaines sculptures de Brancusi au Centre Pompidou….

    Répondre
  • Prof Z

    Il manque à la plupart des jeunes designers l”individuation qui est le processus de « distinction d’un individu des autres de la même espèce ou du groupe, de la société dont il fait partie ….Problème difficile à résoudre en raison de l’atomisation des designers et des moyens financiers des stars et des entreprises industrielles du design qui font de plus en plus appel à elles au détriment des jeunes designers
    Visiblement Kossi AGUESSY a des moyens financiers et techniques pour suivre les traces d’Ora Ito….

    Répondre
  • carole

    pouvez vous m’indiquer si ces masques sont vendus aux particuliers et sur quel site?
    MERCI

    Répondre
  • Blog Déco-Design » MAISON & OBJET 2010 – Stand KOSTKA

    […] cette année de nouveaux designers ont fait leur apparition comme le talentueux Kossi Aguessy (cf. ZOO pour Y2K) qui nous étonne avec ces luminaires encore à l’état de prototype, et donnent à Kostka […]

    Répondre
  • Renaud

    Quelqu’un l’a t-il commandé ? Y a t-il des retours sur ce masque ZOO ?

    Répondre
  • Eric C

    Moi j’en ai un rose et il est superbe !!! LePelican.fr est très sérieux et j’ai reçu mon colis très rapidement.

    Répondre
  • Renaud

    Merci Eric, j’aime beaucoup le rose également ! Par contre est il possible de le fixer sur un socle (pour le poser sur un meuble) ou le seul choix possible est sur un mur ?

    Répondre
  • Prof Z

    @Eric
    contexte deco? Rose, j’ose pas… prendre la couleur de Karim Rashid qui a fait une OPA chromatique et branding.Ma cuisine est dejà wanderisé par ma femme….

    Répondre
  • Prof Z

    @Eric
    Je ne vois que ds mes WC rose très anglais ( ma femme est fan de John Stefanidis qu’elle pompe souvent)…. alors je fais un montage photo pour voir l’effet et lui faire la surprise décorative ….en noir , en rose ? Je pense aussi à la salle de bain .. . resistance à l’eau, aux détergeant ? et aux portes… mais j’ai peur que tous les peintres de Zao Wouki à Miro en passant par Estève, Velikocick, Masson , Agaam, Bram Van Velte etc n’aiment pas sa proximité trop voyante….
    Avec un peintre pop peut être….

    Répondre
  • Prof Z

    On a le choix
    * Antoine Perrot Allen Jones Andy Warhol Claes Oldenburg David Hockney Takashi Murakami Jeff Koons Roy Lichtenstein etc ou une BD …. mais à mon avis en alignement sur un mur comme sur la photo c’est parfait avec 5 , 6 couleurs , c’est parfait….

    Répondre
  • Renaud

    @ Prof Z : je ne sais où tu veux vraiment en venir mais bien qu’aimant beaucoup le modèle rose j’avoue que je n’oserais pas non plus, par peur d’en être trop vite lassé. Si je devais en choisir un ce serait plutôt le gris, l’anthracite voire peut être le blanc…bref ma question reste d’actualité, peut-on le poser sur un socle? Le masque est-il creux ou plein?

    Répondre
  • Prof Z

    En archéologie, un artéfact est un objet fabriqué par l’Homme. Quel est la nature de l’objet, la nature du sujet du blog? Comme je suis Prof de “No discipline” pour reprendre la formule de Ron ARAD qui a dirigé de main de maître dans tous les sens du terme l’école de Kossi AGUESSY(RCA à Londres)le classer en objet d’art ou en objet de design ou en objet de décoration n’a pas beaucoup d’importance. Chez moi, c’est en quelque sorte , mon monde intérieur et donc cet objet doit pouvoir y trouver sa place et ce n’est pas facile, car comme la société d’hypoerconsommation dans laquelle nous vivons, c’est très encombré d’artefacts de toute sorte.
    J’ai commencé l’étude du design en étudiant les anthologies de design au Centre de Communication Avancé du Centre Pompidou Aujourd’hui , suite à un grave problème de santé, je suis allé dans ma cave, pour prendre 2 “annuel international du design”, un dirigé par Mario Bellini , un autre par Oscar Tusquet et un “the international design yearbook” par André Putmann pour les mettre sous mes pieds, changeant ainsi le statut de l’objet…

    Répondre
  • David

    Site officiel de l’artiste : http://www.aguessy.biz/

    Répondre
  • Prof Z

    @Henri-Jacques Perrin @éric julien Fabienne Yvel
    LA MONSTRATION DU DESIGN EN FRANCE…
    Dans design au banc ( des accusés) le petit philosophe du VIA Michel Bouisson a utilisé à ma grande surprise le mot Monstation ‘À l’occasion de Designer’s Days, Design au banc se penche sur la question de la monstration dans le design.”
    Amélie Nothomb resume bien ma pensée en voyant les photos “Il vous suffira d’une seule monstration de mon horreur”…

    http://joyana.fr/multiversites-creatives-exposition-centre-pompidou/9620/

    Répondre

Something to Say?

Your email address will not be published.