THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

Nous vous présentions il y a quelques jours le fauteuil Invisibles de Tokujin Yoshioka. Le designer nous présente le reste de la collection, lors d’une superbe exposition au showroom Kartell durant le Milan Design Week 2010

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

Que dire hormis que cette installation est absolument superbe ???

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

Le reste de la collection INVISIBLES, qui comportera différentes tables, un banc, un fauteuil et un canapé; tous arborant une épaisseur de polycarbonate jamais vu à ce jour sur du mobilier !!! Les rumeurs disent que les prix de cette collection seraient assez élevés, et que la disponibilité des pièces serait fixée à 2011…

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

THE INVISIBLES by Tokujin YOSHIOKA in Live from MILAN

http://www.tokujin.com/

http://www.kartell.it/

+ de news sur le Milan Design Week 2010

————–

Jo Yana

joyana

Jo Yana

Jo Yana est le créateur et rédacteur en chef des sites DECO-DESIGN. Passionné de Design, Mode, Photo, Luxe, Lifestyle, Musique,
mais avant tout Blogueur ! Le plaisir de partager l’anime et a comme devise « POUR L’AMOUR DU BEAU ». Retrouvez le aussi sur son blog personnel – https://joyana.fr

Comments

32

  • Hinomura

    J’en reste sans voix… SUPERBE

    Répondre
  • isabelle

    Je suis la plus grande fan de Kartell, si mon porte-monnaie ne ferait pas des siennes, j’aurai une maison entièrement signé Kartell

    Répondre
  • Prof Z

    … et pourtant le thème de kartell était le noir….
    http://www.facebook.com/photo.php?pid=3834330&id=256944863167

    Répondre
  • Sir_il

    sympa cette série de meuble transparent, je suis fan du banc perso.

    Répondre
  • Prof Z

    J’avais pas vu…. le banc Shiromatien
    Pendant ce temps Starck est avec dedon et Quitlet
    http://www.facebook.com/note.php?note_id=399364414240

    Répondre
  • Turquet nikola

    J’adore! A s’y fondre! Pureté de la transparence associée à la force de l’épaisseur…magnifique!

    Répondre
  • Sir_il

    La Play de Starck c’est franchement bof comme truc

    Répondre
  • Prof Z

    Fabio Luti dir Kartell avec Fabio Novembre et l’éternel Printemps du design japonais… video
    http://www.abitare.it/being-fabio-novembre/kartell-claudio-luti/

    Répondre
  • Prof Z

    traduction italo française?

    Répondre
  • Stéphane

    Kartell a prévu 15 nouveautés qui sortiront durant l’année 2010/2011, à savoir aussi la confirmation de produits plus anciens comme « La Masters » dans sa version définitive.

    Avec la présentation  » the invisibles », Kartell a voulu montrer un côté moins rationnel et laisser libre court au travail de Tokujin Yoshioka.

    Répondre
  • Chapa

    Ca ressemble à quoi au bout d’un an, quand la surface est toute rayée ???

    Répondre
  • Prof Z

    « le polycarbonate transparent ne craint ni les rayures, ni les chocs »

    Répondre
  • Prof Z

    En fait Patricia Urquiola avec sa black Comback Chair poursuit le sillon vintage design ouvert par la chaise les Masters de Starck-Quitlet .
    Yoshioka poursuit le sillon transparent de la Louis Ghost de Starck dans une autre optique. C’est moins une chaise de style démocratique contemporénéisé et plus de l’ art design démocratisé ce qui dans les 2 cas est paradoxal.

    http://www.facebook.com/photo.php?pid=3834330&id=256944863167#!/photo.php?pid=3834942&id=256944863167&fbid=385035333167 Patricia Urquiola with her brand new Comback Chair,

    Répondre
  • Bernard

    j’adore cette pureté cette transparence incitent à etre zen!!!

    Répondre
  • Prof Z

    Pour l’instant mon préféré à Milan c’est le fauteuil magic hole de Starck Quitlet chez Kartell
    http://www.coolhunting.com/design/welcome-back.php

    Répondre
  • Prof Z

    Le Prof Z (humour) a écrit ce matin un longue étude d’un quart d’heure ( ou plus)en direct live du Paris Milan Venise sur « l’installation » de la notoriété à Milan sur Muuuz qui complète bien ce sujet de deco design.biz…. tout en repondant à un jeune designer à Berlin et à un autre à New York. Le monde a changé, ….

    Répondre
  • Prof Z

    Le Prof Z (rehumour) a écrit hier et ce matin une longue étude d’un quart d’heure ( ou plus)en direct live du vol international Paris London Milan New York et Domestic Atlanta (Georgie), Hanoner ( Pennsylvannie) sur l’addition aux marques et au design à travers le lancement mondial de la chaise Emecoke (Emeco + coca cola) avec un dialogue avec Rothring, jeune designer français expatrié? , delocalisé? à Berlin…
    http://www.trendsnow.net/2010/04/emeco-x-coca-cola-111-navy-chair.html/comment-page-1#comment-49549

    Répondre
  • pepelitto

    cher Prof Z
    certes le polycarbonate est incassable (enfin tres solide) mais seul le diamant est impassible aux rayures !!!
    donc effectivement j aimerai bien les voir tous qd ils seront tout rayé….

    Répondre
  • Prof Z

    http://mocoloco.com/archives/015729.php

    Bal masqué d’après crise à Milan?

    C’est la commedia dell’ design , Milan en est la reine des parties. Fin de partie? Design de crise oou d’après crise? D’interview en interview, le NewYork Time a déjà
    son avis: Milan c’est ( presque) fini . Le design c’est Atlanta , c’est Coca Green
    Le Directeur du licencing de Coca cola vient de sortir sa chaise en plastique, en PET recyclé à 60 % avec Emeco, ex fournisseur de la Navy US . Elle navigue de blog en blog , de ville en ville : Coca est vert!!! Cola est vert !!!! Objectif annuel : 30 000 chaises par an Made in USA, ça change tout

    A Milan, il y a les stars et les autres , les jeunes designers, les sans grades des grandes et des petites écoles de design du monde qui ne sont souvent que des petites mains,des stagiaires gratuits ou presque, des copycats.

    Il y les rois du design-management, des montreurs d’espèces en voie de disparition: les chaises en plastique et pourtant les egos tournent toujours autour d’eux comme si le monde n’avait pas changé d’époque.

    Le champagne de la Veuve fait tourner les têtes d’un Lehanneur, devenu designer de promotion après s’être pris pour un docteur du design français de l’après Dieu créateur de best sellers, d’icônes et de citations à l’emporte pièces..

    Or Ito, sans aucun éditeur italien dans son portfolio de l’année, est en noir en ville après avoir fait del’Apple blanc, du néo Jonathan Ives décliné en meubles et maintenant du co branding néo starckien en noir, ça change tout

    Fabio Novembre , lui,se croit à Venise et sort des masques géants pour s’asseoir dedans. On pourrait se croire dans un flash back , dans les années 60, dans les années 70? Les doctorants en design sauront y mettre une date avec précision, les tendanseurs(de tango) sauront y accrocher un néologisme ethosocioculturel pour ne pas perdre leur fond de commerce respectif . « Des voleurs » diraient Starck , autre gourou, le prédicateur et le tycon du design du XX qui après avoir prédit la mort du
    design, prédit aujourd’hui , à Milan la mort de la table à manger….

    Le siège Him et Her de Fabio pour Casamania, un corps de femme ou d’homme assis sur une icône, la Panton chair de Vitra devient transparent comme le fantôme de Louis Starck, comme le dernier Yoshioka, roi des installations milanaisesa ,
    qui ressort son Kuramata Kartell en polycarbonate sans les plumes qui apportaient de la légèreté au lourd plexi ,. ça change tout. »Une faiblesse »
    disait de son oeuvre stylé Louis N et transparente ,le grand Moa Moa du design, Philippe Star.

    Moa, le petit Moi, l’ex starckien, j’ai fait cette année une design thérapie. Je ne suis pas allé à Milan, à la grande validation des egos. Je suis resté chez moi
    derrière mes écrans, avec mes twits , mes mails, mes flickr , mes youtube, mes meta moteurs de recherche en design et j’ai envoyé mon bras droit, mon oeil gauche, mon cerveau droit à Milan avec un I-phone, un Nokia ou un Blackberry. Que voulez vous je suis le Starkien de demain.

    PS: j’allais oublier Urquiola, Campana, Front, Karim, Wanders, Fukazawa et…. Exaetera ( les futurs stars) , ils étaient tous là pour une « appearance » entre deux jets privés, pour une apparition diraient les addicts, pour une photo, pour une signature, pour une interview, pour une installation, pour un sponsor. C’est la grande messe des
    anciens medias et des Dezeen de blogs design, deco lifestyle invités par leurs sponsors masqués. C’est la decadanse du design ?ça change tout, on est à Venise plus à Milan. Vous avez vu le dernier Vesace home, le dernier Armani
    home, le dernier Diesel home? Le dernier verre? ça change tout, on est à Paris plus à Milan. Encore une party? Encore un after?

    Répondre
  • Prof Z

    je préfère le projet de Starck (comme non blog prefere italien spotd it) même si le tambour mediatique est sur yoshioka pour l’image et le futur mais je ne crois pas qu’il y aura cette année un best seller dans la collection…
    http://www.spotd.it/2010/04/milan-2010-kartell.html

    Répondre
  • Prof Z

    Les invisibles de Milan
    A l’heure des transformations sociales, technologies, économiques et environnementales majeurs,le prof Z ici et son équipe de senior et de junior designers à Milan ont essayé de vous faire vivre Milan day by day…
    Ceci dit après avoir été bloqué par un retard administratif de la CPAM, j’ai été fixé au sol national par un nuage islandais à 6000 m d’altitude mal géré par l’aviation civile et les états européens mais aussi par une grève SNCF opportuniste.
    J’ai constaté que les blogs de design sont restés en général hors du sujet Milanais et hors du soutien aux designers français (soutien dont beneficient les designers allemands par les blogs allemands, les designers belges par les blogs allemands, les designers hollandais par les blogs hollandais…).
    Le VIA ( valorisation de l’innovation dans l’ameublement)n’a pas été web 3.0 ( comme annoncé à son expo Pompidolienne), ni web 2.0 mais complètement invisible comme un avion furtif, un mirage? ….

    Répondre
  • Prof Z

    Lucie Lavigne, belle journaliste québecoise ( sa maison noire est toute aussi belle) « mordue d’architecture contemporaine et de design d’objets, » comme elle se présente, observe plus qu’elle ne commente l’univers milanais des addicts,des design victims, des groupies et des copycats de Philippe Starck….C’est à voir (video) pour le croire

    http://blogues.cyberpresse.ca/montoit/archiblogue/2010/04/15/parmi-les-groupies-de-philippe-starck/

    Répondre
  • Prof Z

    Gueule de bois au lendemain de Milan .

    Les français ont été invisibles aussi bien les institutions que les individuels.
    Les designers très connus , eux ,étaient (trop,) visibles. C’est la crise qui favorise les stars de tout poil, du rap aux marques mondiales.

    Je l’ai écrit face à Nicolas Minveille et à Jean Louis Fréchin, profs et experts en design qui défendaient l’un la possibilité de devenir aujourd’hui une star du design , l’autre, la mort du genius designer . Que fare? Le designer italien Pezzini, souvent à Paris, écrit: « les français intellectualisent trop le design ».

    Je constate tous les jours, dans les mails que je reçois de jeunes designers, qu’il a sans doute raison. Je ne suis pas contre une approche intellectualisé, narrative, descriptive du design mais à un moment il faut passer au dessin, qui vaut souvent mieux qu’un long discours .
    J’ai, constitué un dossier dans la revue du design,une base documentaire de dizaines de commentaires et de liens Le. fractionné, le répétitif et l’ hyper renseigné: c’est pour suppléer à une méconnaissance voire à une ignorance du design en France. Il faut apprendre le design à tous même à l’école primaire.

    « Le design est le miroir de l’imaginaire et de l’innovation » d’un pays.C’est le directeur Asie du Red dot qui le dit. Sans vouloir leur mettre une étoile jaune aux designers asiatiques et jouer les Eric Zemour de la statistique ethnique: 70 à 80% des primés du red dot concept ont des noms asiatiques.

    Que fare?
    Il faut aussi passer aux desseins du design face aux enjeux et à son destin du designers hors des rêves web 2.0 d’une télé réalité des blogs qui met les jeunes dans l’impasse.
    Nous sommes à la Renaissance. Il ne faut pas enterrer la créativité française parce qu’elle n’a pas la langue de l’académie française ou qu’elle ne suit pas les routes hollandaise ou milanaise.

    Répondre
  • Prof Z

    Finalement Milan n’a pas été aussi désastreux que cela car après le passage des rouleaux compresseurs mediatico industriels italiens et américains dans la presse et les blogs avec la dictature des infos en avant premières, des invits VIP des services relation presse et des budget des services pub, on voit naître de petites pousses plus ou moins vertes ici et là, à Satellite Milan ou ailleurs, dans d’autres petites planètes qui commencent à briller…

    Répondre
  • Prof Z

    Jonathan Shepherd du blog design- paris qui en connait un rayon en design ( dans le sens marchand et pas uniquement dans le sens biblio) a fait sa selection de Milan… Cela va interesser Chapa toujours en pointe avec C design et bien d’autres.
    il met en tête Yoshioka….On peut aussi en discuter par rapport aux enjeux planétaires et par rapport à l’ergonomie

    http://www.design-paris.com/objet-salon-de-milan-2010/

    Répondre
  • Prof Z

    Je partage le point de vue Jonathan Shepherd sur junya-ishigami et sa lens-table pour living divani, une grande decouverte japonaise

    http://www.leeloo.com.br/blog/wp-content/uploads/junya-ishigami-lens-table.jpg

    Répondre
  • Prof Z

    . quand les designers installés font essentiellement des installations… Il y a une exception c’est encore un jeune designer japonais nao-tamura sur le salon des moins de 35 ans , Satellitte Milan , C’est l’un des sujets les plus vues de design boom donc dans la toile d’araignée du web et en plus il a reçu le prix du Young design à Milan http://www.designboom.com/weblog/cat/8/view/9876/nao-tamura-seasons-at-salone-satellite-2010.html

    Répondre
  • THE INVISIBLES LIGHT par Tokujin YOSHIOKA | DECO-DESIGN

    […] Souvenez vous… En 2010 Tokujin Yoshioka faisait l’évènement à Milan avec sa collection THE INVISIBLES – qui était exposée dans la galerie Kartell. En 2011 il revient avec THE INVISIBLES LIGHT une déclinaison plus allégée, et commercialisable… […]

    Répondre

Something to Say?

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.